Expérimentation d'atelier musical à visée thérapeutique avec un patient atteint de troubles des fonctions exécutives en soins de suite et réadaptation

02 octobre 2020 – Weydo Music

Les troubles des fonctions exécutives sont fréquents chez les personnes traumatisées crâniennes sévères. Un dispositif musical a été élaboré afin de rééduquer un trouble de l’inhibition d’un patient cérébro-lésé. Le patient, dénommé TL, manifeste des troubles au niveau du contrôle de la préhension. Lorsqu’il serre un objet ou une main, TL rencontre, d’abord, des difficultés pour contrôler sa force (il ne serre pas assez ou trop fort). Ensuite, une fois l’objet serré, il éprouve des difficultés pour le relâcher.

En 2010, Wan et Schlaug ont mis en évidence des liens entre la pratique musicale et l’amélioration des fonctions exécutives. Un système musical a été créé afin que TL bénéficie d’un retour sonore directement proportionnel à sa force. Celui-ci est commandé par sa main. Quand la pression qu’il exerce sur le capteur est suffisamment forte, la lecture de la musique commence, et continue tant qu’une pression est exercée. Si TL presse trop fort l’interface, la musique se met en pause. S’il relâche sa main, la musique cesse également. Une version a également été réalisée, où la musique cesse systématiquement au bout d’un délai programmé. Cette option permet de renouveler l’attention du patient, et l’empêche de persévérer dans la tâche.

La kinésithérapeute chargée du projet a pu ainsi observer une augmentation de la motivation du patient (celui-ci se tient plus droit, et semble plus éveillé que les autres jours à la même heure). Un aspect connexe de l’activité a été développé : il a été possible d’associer la famille ponctuellement à l’atelier, en intégrant un deuxième dispositif visant à instaurer un jeu de questions-réponses musicales avec ses enfants.

À lire aussi...