La musique : une opportunité pour aider les personnes atteintes de troubles du spectre autistique à gérer leur anxiété

15 janvier 2021 – Weydo Music

Le 14 novembre dernier s’est tenue en ligne la 16ème McMaster Neuromusic Virtual Conference, organisée par le McMaster Institute for Music and the Mind. Adiel Mallik et al. ont présenté leur étude The Effect of an Affective Music Recommendation System and Auditory Beat Stimulation on Anxiety(1). Elle apporte un éclairage sur les liens entre l’écoute de sons et la baisse de l’anxiété. La recherche a répartie les participants en deux groupes : les personnes avec une anxiété modérée, et celles atteintes d’anxiété élevée. A l’intérieur de ces groupes, 4 sous-groupes ont été formés en fonction du type de sons écoutés :
– écoute musicale
– stimulation auditive par battement(2)
– les deux combinés
– écoute de bruit rose(3)

Pour le groupe « anxiété modérée » l’écoute musicale ainsi que sa combinaison avec de la stimulation auditive par battement réduirait l’état d’anxiété somatique. Concernant le groupe « anxiété élevée », la réduction d’anxiété est plus élevée dans le sous-groupe « écoute musicale seule » que celui de la stimulation auditive par battement.

Au final les auteurs suggèrent que la réduction de l’état d’anxiété cognitive serait améliorée avec des séances d’écoute musicale plus fréquentes et plus intenses au fil du temps. Il serait possible d’améliorer les résultats du groupe « anxiété élevée » en proposant des séances plus fréquentes et de plus longue durée. Les auteurs font également le parallèle avec la recherche de Chanda et Levitin(4), qui indique que l’écoute musicale réduit le rythme cardiaque, la sudation, la température corporelle et la tension musculaires, autant d’activités physiologiques associées à la réduction de l’anxiété somatique

Ces recherches sont à mettre en perspective avec le rapport de la Délégation interministérielle à la stratégie nationale pour l’autisme au sein des troubles de neuro-développement publié au mois de septembre 2020(5). Selon le document, il ressort que sur les 154 personnes avec TSA interrogées, le premier besoin exprimé est d’avoir de l’aide pour gérer l’anxiété.

La musique pourrait occuper une place de choix dans l’accompagnement des personnes atteintes de TSA.

 

(1) A. Mallik, Z. Thomson, et F. Russo, « The Effect of an Affective Music Recommendation System and Auditory Beat Stimulation on Anxiety – NEUROMUSIC VIRTUAL CONFERENCE 2020 », présenté à McMaster Neuromusic Virtual Conference, en ligne, nov. 14, 2020, Consulté le: janv. 15, 2021. [En ligne]. Disponible sur: https://www.neuromusic.ca/poster/the-effect-of-an-affective-music-recommendation-system-and-auditory-beat-stimulation-on-anxiety/.

(2) La stimulation auditive par battement (Auditory beat stimulation) réduirait l’anxiété dans certaines situations
B. K. Isik, A. Esen, B. Büyükerkmen, A. Kilinç, et D. Menziletoglu, « Effectiveness of binaural beats in reducing preoperative dental anxiety », Br J Oral Maxillofac Surg, vol. 55, nᵒ 6, p. 571‑574, juill. 2017, doi: 10.1016/j.bjoms.2017.02.014.

(3) Le bruit blanc est un signal audio dont l’appellation vient de la comparaison avec la lumière blanche : toutes les fréquences sont présentes avec un poids équivalent. Le bruit rose présente les mêmes caractéristiques mais l’énergie est plutôt distribuée dans les fréquences moyennes et graves.
P. Lalitte, « Aspects acoustique et sensoriel du bruit », Filigrane, p. 13‑31, 2008, Consulté le: janv. 15, 2021. [En ligne]. Disponible sur: https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00404484.

(4) M. L. Chanda et D. J. Levitin, « The neurochemistry of music », Trends in Cognitive Sciences, vol. 17, nᵒ 4, p. 179‑193, avr. 2013, doi: 10.1016/j.tics.2013.02.007.

(5) « Programmes d’éducation thérapeutique – autisme | Vie publique.fr », Délégation interministérielle à la stratégie nationale pour l’autisme au sein des troubles de neuro-développement – Premier Ministre, sept. 2020. Consulté le: janv. 07, 2021. [En ligne]. Disponible sur: https://www.vie-publique.fr/rapport/276192-programmes-deducation-therapeutique-autisme#xtor=EPR-526.

À lire aussi...