La perte de l’usage de ses membres empêche, la plupart du temps, la pratique instrumentale. L’apprentissage d’un instrument de musique est souvent long, d’autant plus quand celui-ci n’est pas adapté à la personne qui souhaite en jouer. La problématique de l’accessibilité est au cœur de ce projet.

A la frontière de la musique électronique, de la reconnaissance faciale et du jeu vidéo, We’Guardiamo est une interface logicielle permettant le contrôle d’un instrument de musique virtuel grâce aux mouvements de la tête.

Il s’agit d’un projet expérimental, mené dans le cadre du master musique et informatique musicale de l’Université Paris Est Marne la Vallée, et mis en application à la Clinique du Bourget avec un patient tétraplégique.